VISITES ENSOLEILLÉES POUR LES AÎNES

Comment?  Sur le terrain

Pour accéder au salon ou à la salle communautaire, pour rendre visite dans sa chambre à un résident ou pour s’asseoir à table avec une résidente, les Hôpiclowns se parent de leurs plus beaux atours. Et ça fait jaser. Le charme d’un habillement, la gaieté de quelques notes tirées d’un accordéon, la vivacité des échanges, tout cela ravive la mémoire des aînés, qui revisitent leur vie sur un air de danse. Avec leurs yeux ronds et leur gouaille, les clowns réveillent les sources d’énergie et apportent détente et fantaisie dans un contexte qui peut générer du repli sur soi.

Le clown invite le résident à jouer, dans le plaisir et la communication verbale ou non-verbale. Mais chacun peut tout aussi bien rester spectateur et assister en toute quiétude à l’histoire qu’inventent les clowns. Cette absence de contrainte compte quand on sait que dans le cadre de la maladie d’Alzheimer, par exemple, la multiplication des stimuli peut engendrer de l’agressivité ou du mal-être.

Loin d’infantiliser l’adulte, le jeu des clowns est adapté aux diverses pathologies des patients et à leur âge. L’équipe des Hôpiclowns a ainsi bénéficié de formations sur les démences et les comportements qui en découlent (errance, mutisme, agressivité…), sur la personne âgée en institution, les soins palliatifs et l’accompagnement en fin de vie. L’objectif étant de créer des rencontres de qualité, ponctuelles mais vivifiantes.

Où?

HUG - Hôpital de Loëx

Hôpital Universitaire de Genève
Hôpital de Loëx
Rte de Loëx 151
1233 Bernex

hug-logo

Les Hôpiclowns se rendent dans huit services différents à raison d’un après-midi par mois et par service. Dans les bâtiments Arve et Allondon, la population est majoritairement âgée, en attente d’une place dans un EMS ou en fin de vie. Lanances accueille des personnes souffrant de pathologie variées telles que rupture d’anévrisme, crise cardiaque, troubles lié à l’alcoolisme et toxicomanie, accident de la route etc.
La moyenne d’âge des patients est de 65 ans et la durée du séjour avoisine un an.

EMS Happy Days

Résidence Happy Days
Etablissement médico-social
Route des Chevaliers-de-Malte 30
1228 Plan-les-Ouates

height-banner-219

Situé à Plan-les-Ouates, l’EMS Happy Days est le lieu de vie de 60 résidents. Il accueille de nombreux prestataires afin de satisfaire les demandes et besoins des résidents: un art-thérapeute, un zoothérapeute, des musiciens, des médecins, une coiffeuse, des bénévoles et bien d’autres encore, soit un riche panel auquel l’EMS a souhaité ajouter les Hôpiclowns. Le projet est né en 2014.

Résidence le pacific

Résidence Le Pacific
Résidences – Etablissement médico-social
Route Suisse 6A
1163 Etoy

imgres

La collaboration avec le Pacific, à Etoy, date de 2015. La demande est venue de sa directrice, Mme Tamara Chiéze, qui a souhaité lancer le projet dans son institution à la suite d’une conférence sur la présence des clowns et du rire en EMS.
Le projet a été rendu possible grâce à une collaboration avec l’association Hôpiclowns Sainte-Croix, qui intervient au Centre de Soins de Ste-Croix (gériatrie et psycho-gériatrie) et dont l’équipe de cinq clowns hospitaliers a été formée par Hôpiclowns Genève.